LA PLACE DE L’ÉDUCATION TECHNOLOGIQUE

Au cours des dernières décennies, notre société a connu des transformations aussi rapides que profondes.  Les progrès technologiques et les défis environnementaux ont considérablement influencé le mode de vie en donnant lieu à l’émergence de nouvelles méthodes de travail telles que le travail à distance et l’externalisation des activités, et à de nouveaux outils de production tels que des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) et de fabrication assistée par ordinateur (FAO), ainsi que des robots permettant la production en masse et à moindre coût.

Pour réussir dans le monde professionnel, l’élève doit non seulement utiliser efficacement les outils technologiques, mais aussi être en mesure d’adapter continuellement ses connaissances et ses habiletés pour faire face à la demande d’un marché du travail en perpétuelle évolution. Pour demeurer compétitives, les entreprises d’aujourd’hui doivent être capables d’innover et de répondre aux changements et de faire face à une concurrence à grande échelle due à la mondialisation. Ainsi, les cours d’éducation technologique sont l’occasion pour l’élève d’acquérir des connaissances et des habiletés variées et de développer des biens et des services. En outre, pour bénéficier pleinement des progrès technologiques, l’élève doit acquérir les éléments principaux d’une culture technologique qui lui permettront de mieux comprendre la société qui l’entoure et d’y contribuer pleinement.

L’éducation technologique, qui est fondamentalement l’apprentissage fondé sur une pédagogie de projet où l’élève apprend en faisant, encourage également les apprentissages interdisciplinaires. Par exemple, dès la conception d’un produit, l’élève est amené à déterminer les besoins humains ou sociaux (sciences humaines et sociales) auxquels ce produit va répondre, les principes scientifiques qui interviennent dans sa conception et sa construction (sciences), ses dimensions et ses formes (mathématiques), ainsi que les qualités esthétiques de son design (éducation artistique), ses possibilités de commercialisation (affaires et commerce) et son empreinte écologique (géographie et sciences de l’environnement), tout cela en utilisant la terminologie appropriée. L’élève évalue les conséquences de l’introduction des nouvelles technologies sur les événements actuels susceptibles de façonner l’histoire (histoire), et étudie les options offertes par diverses technologies ainsi que leur portée sur le bien-être physique et la santé (éducation physique et santé).  L’élève doit également apprendre à partager et à communiquer ses idées, par exemple en interprétant et en produisant des dessins techniques et des rapports de projets technologiques, en faisant des présentations ou en rédigeant des cahiers des charges. 

L’éducation technologique appuie également la réussite de chaque élève dans d’autres matières. Elle l’aide, en particulier, à développer des habiletés en recherche et à soutenir l’acquisition de compétences en littératie et en numératie. Elle encourage aussi la créativité, la pensée critique et la résolution de problèmes. De plus, elle familiarise l’élève aux grands enjeux planétaires d’ordres économique, social et environnemental, la ou le préparant ainsi à assumer ses responsabilités de façon éthique.

L’éducation technologique donne à chaque élève la possibilité d’éveiller son intérêt pour les technologies et les métiers connexes, et d’acquérir des connaissances et des habiletés qui la ou le prépareront avantageusement à des études postsecondaires ou au marché du travail. Les cours d’éducation technologique offrent aussi l’occasion de découvrir et de se passionner pour la technologie en s’intéressant à des passe-temps qui lui procureront du plaisir sa vie durant.