La place de la Majeure Haute Spécialisation

La Majeure Haute Spécialisation est un programme spécialisé approuvé par le ministère de l’Éducation qui permet aux élèves de personnaliser leur expérience au palier secondaire tout en répondant aux conditions d’obtention du diplôme d’études secondaires de l’Ontario (DESO). Elle prépare également les élèves à faire la transition entre l’école secondaire et la formation en apprentissage, le collège, l’université ou le marché du travail. Le programme de la majeure permet aux élèves d’acquérir des connaissances et des habiletés relevant d’un secteur d’activités spécifique dans des milieux d’apprentissage engageants et liés à leurs objectifs de carrière.

Chaque Majeure Haute Spécialisation doit inclure les cinq (5) composantes suivantes.  Celles-ci sont présentées de façon plus détaillée dans la série de guides portant sur chaque secteur :

• un ensemble de 8 à 10 crédits de 11e et 12e année qui comprend :

– quatre crédits de spécialisation axés sur des connaissances et des compétences propres au secteur,

– de deux à quatre crédits d’appui intégrant des activités d’apprentissage contextualisées reliées au secteur,

– deux crédits en éducation coopérative;

• des certifications et des formations reconnues par le secteur qui sont énumérées dans chaque guide de secteur;

• des occasions d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière;

• des expériences d’anticipation qui reflètent le choix de destination postsecondaire de l’élève;

• le développement de compétences essentielles et d’habitudes de travail propres au secteur et leur documentation à l’aide d’outils du Passeport-compétences de l’Ontario (PCO).

Divers cours s’inscrivent dans l’ensemble des crédits requis en tant que crédits de spécialisation dans les programmes de la Majeure Haute Spécialisation ou dans les programmes conçus pour offrir aux élèves des itinéraires d’études spécialisés. Ils permettent à l’élève d’acquérir des connaissances et des habiletés qui sont importantes dans des secteurs économiques et qui sont nécessaires pour réussir sur le marché du travail ou pour poursuivre des études postsecondaires.  Ces cours peuvent être combinés aux crédits d’éducation coopérative pour fournir à l’élève l’expérience en milieu de travail exigée par des programmes de la majeure et par différents itinéraires d’études spécialisés. Les programmes de la Majeure Haute Spécialisation pourraient fournir des possibilités d’apprentissage dans des secteurs spécifiques, qu’elles soient offertes par des employeuses et employeurs, des centres de formation professionnelle, des collèges ou des organismes communautaires.